Mignonnette de porc, stoemp du primeur et petits oignons sautés

Quelle quantité de viande par personne par jour ?

Le Conseil Supérieur de la Santé a lancé en octobre 2019 les nouvelles directives alimentaires pour les adultes belges. Elles se composent de 12 recommandations alimentaires et sont basées sur les dernières connaissances scientifiques. Les recommandations ont pour but de contribuer à la réduction des problèmes de santé courants liés à l'alimentation en Belgique. Ce qui est nouveau, c'est que les directives diététiques ne vous indiquent pas seulement ce qu’il vaut mieux manger, mais aussi la quantité que vous pouvez consommer quotidiennement. Curieux de savoir quelle est la place de la viande dans ces nouvelles recommandations diététiques ? Alors ne manquez pas de lire la suite !

La quantité de viande par personne selon les nouvelles recommandations

Les 12 recommandations sont données par ordre d’importance. Plus de produits à base de céréales complètes, légumes, fruits, noix et graines et limiter le sel sont les 5 priorités alimentaires pour le Belge adulte moyen. C’est sur ces points que la Belgique peut s’améliorer le plus au niveau de la santé. Ces points doivent donc aussi bénéficier du plus d’attention.

Purée de chou frisé aux salsifis et escalope de veau

Le Conseil Supérieur de la Santé conseille, en positions 8 et 9 des recommandations alimentaires, de ne pas consommer plus de 300 g de viande rouge fraiche par semaine et de ne pas manger trop ni trop souvent de viande transformée. Par viande rouge, on entend la viande de bœuf, de veau, de porc, de mouton, de chèvre et de cheval. Et par viande transformée, on entend de la viande qui a subit des transformations pour en prolonger la conservation (ex. : fumée, séchée, salée, avec certains conservateurs).

Concernant la viande blanche, le Conseil Supérieur de la Santé ne donne pas d’avis exact. Cela veut-il dire que la viande blanche n’a pas sa place dans une alimentation saine ? Pas du tout. Le poulet et autres volailles se trouvent dans la zone verte de la pyramide alimentaire et peuvent apparaitre sur votre menu, en alternance avec de la viande rouge, des œufs, du poisson et des légumineuses.

Wok de poulet, pomme et épinards

Pourquoi ces quantités de viande recommandées ?

Le Conseil Supérieur de la Santé a principalement basé ses recommandations sur une étude renommée de grande envergure, qui fait le lien entre les problèmes de santé et l’alimentation, mais aussi sur les rapports et avis des organisations de nutrition et de santé, nationales et internationales. Il en ressort qu'une alimentation riche en viande rouge et surtout en viande transformée est associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires, de diabète de type 2 et de cancer intestinal.

Cela ne veut pas dire que la viande rouge et la viande transformée sont à l'origine de maladies de civilisation et que nous devrions les supprimer de notre alimentation. Cela indique cependant que nous devons les consommer de manière (plus) consciente. La recherche nutritionnelle est principalement basée sur des observations, qui indiquent des liens et non des causes. En d'autres termes, d'autres facteurs peuvent être associés à la consommation d'une grande quantité de viande (par exemple, manger peu de fruits et de légumes, la consommation d'alcool et le manque d'exercice).

Manger de la viande de manière (plus) consciente, sans la supprimer

Un morceau de viande a une valeur nutritionnelle élevée. C'est une bonne source facile de nutriments essentiels importants, notamment des protéines de haute qualité, du fer, du zinc et des vitamines B1, B3, B6 et B12. Comme la viande contient beaucoup de nutriments, il n'est pas nécessaire d'en manger beaucoup. Toutefois, toute personne qui retire la viande de son alimentation doit veiller à se procurer ces nutriments en quantité suffisante ailleurs. Cela requiert l'attention nécessaire. Alterner la viande rouge avec de la volaille, du poisson, des œufs et des légumineuses et remplacer une grande portion par une (plus) petite portion s'inscrit dans le cadre d'une alimentation saine et plus durable.

Voici comment consommer de la viande (plus) consciemment

  • Une portion de viande de la taille de la paume de la main est suffisante dans le cadre d'une alimentation saine. Ajoutez une généreuse portion de légumes (la moitié de votre assiette) et une portion de pommes de terre ou de céréales complètes. Choisissez de préférence des viandes maigres et limitez la consommation de viande à un repas par jour.
  • Préférez la charcuterie maigre avec le moins de sel possible et alternez les viandes transformées avec du poisson, des pâtes à tartiner à base de légumineuses, de légumes ou de noix, des fruits, des œufs ou du fromage.
  • Privilégiez la qualité plutôt que la quantité. Choisissez une viande de qualité de chez nous. Non seulement vous soutenez l'économie locale, mais vous limitez aussi les kilomètres alimentaires.

Astuce : cuisinez bio et/ou local !

Tous les ingrédients présents dans les recettes se trouvent en version bio tout aussi savoureuse dans votre magasin. Ou bien rendez-vous directement chez votre producteur local !
 

Vous connaissez d’autres bonnes recettes ? Dites-nous tout sur Facebook ou Instagram, sans oublier le hashtag #biendecheznous ! Restez au courant de toutes nos nouveautés en nous suivant sur Pinterest, YouTube et en vous abonnant à notre newsletter !

Newsletter

Envoyez-moi les nouvelles recettes

Recevez chaque semaine nos nouvelles recettes, astuces et concours.
  • Les dernières tendances alimentaires
  • Des recettes de saison
  • Des tuyaux de cuisson pratiques
  • Concours et évènements

Restez au courant

Ne ratez aucune nouvelle recette

Abonnez-vous à notre newsletter bimensuelle et recevez toutes nos recettes de saison, astuces culinaires et concours dans votre boîte mail.

En inscrivant votre adresse e-mail et en cliquant sur "inscrivez-moi", vous confirmez avoir pris connaissance de notre déclaration de confidentialité et marquez votre accord.