Acheter

D'où vient votre œuf ?

Un code est tamponné sur l’œuf. Ce code permet de retracer la provenance de l’œuf.

Le premier chiffre de ce code fait référence au mode d’élevage des poules pondeuses (0 : bio ; 1 : en plein air ; 2 : élevage au sol ; 3 : cage enrichie). Suit le code du pays d’origine (par ex. BE : Belgique ; NL : Pays-Bas) et le numéro d’enregistrement du producteur (attribué par l’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire ou AFSCA).

Modes de répartition des œufs

Suivant la qualité :

Qualité A
Les œufs conditionnés dans des boîtes de 4, 6 ou 12 sont toujours des œufs de classe A ou « œufs frais » de qualité irréprochable. Cette catégorie de qualité est la seule directement vendue au consommateur. Pour être admis en classe A, un œuf doit satisfaire à plusieurs critères de qualité :

  • Il doit avoir une belle apparence : une coquille propre et intacte. Actuellement, le nettoyage de la coquille est encore autorisé dans la législation européenne. Mais les entreprises belges ne lavent pas les œufs parce que cela enlève la couche de protection naturelle de l’œuf et que cela diminue fortement la durée de conservation.
  • Le blanc et le jaune doivent être d’une qualité irréprochable.
  • La fraîcheur doit être garantie. La taille de la chambre à air intervient comme critère. Dès la ponte, suite au refroidissement de l’œuf, le blanc d’œuf se contracte et une chambre à air se forme. La taille de cette chambre à air augmente à mesure que l’œuf vieillit, suite à l’évaporation de l’eau à travers la coquille poreuse. La hauteur de la chambre à air de l’œuf de classe A ne peut jamais dépasser 6 mm. Qualité A extra : les œufs portant la mention EXTRA (apposée sur une bande rouge-orange) ont une chambre à air inférieure à 4 mm. Généralement, cela vaut pendant les 9 jours qui suivent la ponte. Après ce délai, il faut enlever cette bande.
  • Si les emballages mentionnent « extra » ou « extra frais », il doit s’agir d’œufs ayant été pondus tout au plus 9 jours auparavant et ayant été emballés au maximum 7 jours plus tôt. Une fois ces délais écoulés, le commerçant doit retirer ces mentions.

Qualité B
Les œufs de classe B ou « œufs de seconde qualité » sont traités dans l’industrie alimentaire. Les œufs sont cassés afin d’obtenir trois produits : uniquement les jaunes d’œuf, uniquement le blanc ou les deux ensemble. Ces produits pasteurisés sous forme liquide ou séchée sont ensuite utilisés par les boulangers, les bouchers, les cuisines de collectivité, les biscuiteries, pour la préparation de la mayonnaise, de pâtes ou d’aliments pour animaux. Les œufs qui ne sont plus destinés à l’alimentation servent notamment à la fabrication de shampooings.

Suivant la taille :

Toute l’Europe utilise les mêmes catégories de poids. On en distingue quatre :

  • XL (œufs extra larges - > 73 g)
  • L (œufs larges - 63 g - 73 g)
  • M (œufs moyens - 53 g - 63 g)
  • S (petits œufs 43 - 53 g)

La majorité des œufs pèsent environ 63 g et sont répertoriés dans la catégorie M ou L. Les poules plus âgées pondent moins d’œufs, mais ceux-ci sont généralement plus gros. La taille du jaune est en général légèrement supérieure dans un œuf de plus grande taille (mais la différence est négligeable dans la pratique).

Suivant le mode d'élevage des poules pondeuses

  • Œufs de poule élevée ‘au sol’ 

Ces œufs proviennent de poules élevées au sol, dans un bâtiment dans lequel chaque animal dispose d’au moins un nid pour sept poules, de perchoirs et d’une superficie par poule d’au moins 250 cm² recouvert de litière. L’occupation ne peut excéder neuf poules par m².

  • Œufs de poules ‘élevées en pleine air’ 

Les œufs proviennent de poules pondeuses élevées dans un bâtiment comparable à celui des poules élevées au sol. Cependant, les poules disposent aussi d’un accès à l’air libre durant 8 heures par jour. Ce parcours doit être largement recouvert de végétation (exemple, de l’herbe) et couvrir une superficie d’au moins 4 m² par poule.

  • Œufs bio

Un œuf est bio si la poule qui l’a pondu est élevée de manière biologique. La nourriture de la poule pondeuse doit contenir du fourrage biologique, des plantes fourragères fraîches ou séchées ou du fourrage biologique en silo. Au moins 20% des aliments doivent provenir de l'exploitation ou d'autres exploitations bio situées dans la même région. Chaque bâtiment peut contenir au maximum 3000 animaux et au maximum 6 poules par m². Dans ces bâtiments, chaque animal doit disposer d’au moins un nid pour six poules, de perchoirs et au moins 1/3 de la surface du bâtiment doit être couverte de litière. Le parcours à l’air libre doit couvrir au moins 4 m² par poule pondeuse.

  • Œufs de cage enrichie 

Ces œufs sont produits par des poules pondeuses élevées dans des cages enrichies. Dans ce système d’élevage, les poules disposent d’une superficie d’au moins 750 cm² par poule. Ces cages sont équipées de perchoirs, de nids et d’une aire de grattage.

La plupart des œufs vendus aujourd’hui sont des œufs de poule élevée au sol. En deuxième position, on trouve les œufs de poules ‘élevées en pleine air’. 

ŒUFS BLANCS OU BRUNS

À vous de choisir. La couleur de la coquille et l’environnement des poules ont peu d’influence voire aucune sur la valeur nutritive de l’œuf. La couleur est déterminée par la race de la poule. La composition des œufs peut seulement varier légèrement en fonction de la nourriture donnée aux poules. 

Newsletter

  • Les dernières tendances alimentaires
  • Des recettes de saison
  • Des tuyaux de cuisson pratiques
  • Concours et évènements

Envoyez-moi les nouvelles recettes

Recevez chaque semaine nos nouvelles recettes, astuces et concours.