mer du Nord

Fishing For Litter fait appel aux pêcheurs belges

Chacun doit faire sa part pour garder nos mers propres, en évitant que les déchets y atterrissent. C'est important non seulement pour l'environnement, mais aussi pour le délicieux poisson qui se trouve dans nos assiettes. Les pêcheurs eux-mêmes peuvent jouer un rôle important à cet égard. Les bateaux de pêche retirent de l’eau de nombreux déchets à chaque fois qu'ils prennent la mer. Cela n'a pas échappé à l'organisation Fishing For Litter (que l’on pourrait traduire par « la pêche aux déchets »). Fishing For Litter encourage les pêcheurs à ramener à terre les déchets qu'ils capturent dans leurs filets. Pour Chris Meyers, l'ambassadeur belge de Fishing For Litter, il s'agit d'un fait très important de la pêche moderne.

Chris Meyers

Qu'est-ce que Fishing For Litter ?

Fishing For Litter (FFL) est une organisation internationale dont les racines se trouvent au Danemark et qui contribue à maintenir la propreté des mers et des océans. Le premier projet a débuté en 2004 sur un quai aux Pays-Bas. Depuis lors, FFL a étendu ses activités aux autres ports européens : Belgique, Finlande, France, Allemagne, Islande, Irlande, Norvège, Portugal, Espagne, Suède et Royaume-Uni.

FFL encourage les pêcheurs à ramener sur la terre ferme les déchets qu'ils capturent dans leurs filets en mer. Pour ce faire, l'organisation fournit des "big bags", de grands sacs poubelles distribués par l'association locale des armateurs. Lorsqu'un bateau de pêche ramène à terre un big bag rempli et le décharge sur le quai, les déchets sont ensuite soigneusement triés et recyclés par des partenaires locaux.

Big bag

Un premier ambassadeur belge

L'ambassadeur belge de Fishing For Litter, Chris Meyers, a vu pour la première fois au Danemark comment les pêcheurs déposaient de grands sacs de déchets sur le quai à leur retour et a immédiatement adhéré à l'idée. Sa fille, qui a fait une courte traversée et a vu la pollution, est également une source d'inspiration pour lui. Elle a convaincu son papa d’en faire plus pour l'environnement.

Nous avons parlé à Chris de sa propre expérience avec FFL et de sa mission en tant qu'ambassadeur.

Depuis combien de temps êtes-vous actif dans la pêche, Chris ?

Chris : En 1988, quand j'avais 11-12 ans, je partais déjà en mer avec mon père. Je suis la 7e génération, nous sommes une vraie famille de pêcheurs. Ma fille a fini par me convaincre de soutenir l'initiative Fishing For Litter.

Comment êtes-vous entré en contact avec FFL ?

Chris : J'ai vu pour la première fois des pêcheurs mettre des big bags sur les quais au Danemark, il y a des années. Plus tard, lors d'une visite dans un port néerlandais, j'ai entendu dire qu'ils distribuaient gratuitement des big bags aux pêcheurs. J'ai alors immédiatement demandé à la coopérative de pêche flamande de faire de même en Belgique.

Big bag rempli de déchets

Vous êtes le premier ambassadeur FFL en Belgique, quelle est votre mission ?

Chris : Tout d'abord, j'essaie de promouvoir FFL autant que possible, sur tous les bateaux où je vais et auprès de tous les pêcheurs que je rencontre. J'essaie également de travailler sur la notoriété de l’organisation. J'avais remarqué que la page Facebook des Proper Strandlopers – une organisation qui nettoie les plages – recevait beaucoup de réactions quand ils postaient des photos de leurs actions. J'ai décidé de partager des photos des big bags qui étaient amenés à quai et qui ont eu un grand succès. C'est ainsi que j'essaie de diffuser le message de FFL, petit à petit.

Comment faites-vous pour que les autres pêcheurs s'intéressent aux déchets, en plus de la pêche ?

Chris : J'essaie d’avoir une approche personnelle en parlant aux pêcheurs individuellement. Ainsi, je peux leur faire comprendre l'importance de l'environnement.

Depuis quelques mois, il existe également une application qui permet d'enregistrer les big bags et de télécharger des photos. Un concours y est lié : l'équipage du bateau qui ramène le plus de big bags peut gagner de beaux prix. Bien sûr, ça aide.

Quelle est votre ambition pour l'avenir ?

Chris : Ce qu'ils font au Danemark est super : les déchets apportés à quai sont en grande partie recyclés. Le surplus est incinéré et l'énergie dégagée est utilisée pour chauffer des logements sociaux un peu plus loin. Si nous pouvions réaliser quelque chose de similaire en Belgique, je serais très fier.

C'est en effet une belle ambition, qui ne se réalisera certainement pas toute seule. Que pouvons-nous faire pour aider FFL ?

Chris : Les gouvernements, locaux et nationaux, participent au coût des big bags. Nous recherchons toujours activement des partenaires qui peuvent nous aider à traiter les déchets. Et en tant que citoyen, la meilleure chose que vous puissiez faire est de trier tous vos déchets afin qu'ils ne finissent pas dans la mer.

Vous avez des questions ? Dites-nous tout sur notre page Facebook ou Instagram avec le hashtag #biendecheznous ! Restez au courant de toutes nos nouveautés en nous suivant sur Pinterest, YouTube ou abonnez-vous à notre newsletter !

Instagram @biendecheznous

Newsletter

Envoyez-moi les nouvelles recettes

Recevez chaque semaine nos nouvelles recettes, astuces et concours.
  • Les dernières tendances alimentaires
  • Des recettes de saison
  • Des tuyaux de cuisson pratiques
  • Concours et évènements

Restez au courant

Ne ratez aucune nouvelle recette

Abonnez-vous à notre newsletter bimensuelle et recevez toutes nos recettes de saison, astuces culinaires et concours dans votre boîte mail.

En inscrivant votre adresse e-mail et en cliquant sur "inscrivez-moi", vous confirmez avoir pris connaissance de notre déclaration de confidentialité et marquez votre accord.