Nos pommes de terre

Des pépites issues de la terre

Nos pommes de terre sont des pépites issues de la terre, véritables condensés de nutriments essentiels qui ont damé le pion aux famines, sont à l’origine de grandes migrations et ont conquis les rois.

Si notre tubercule préféré trouve ses racines en Amérique du Sud, la pomme de terre fait partie intégrante de notre patrimoine culinaire depuis des siècles. Elle est sans conteste l’accompagnement le plus populaire en Belgique

Quand la pomme de terre est-elle arrivée en Europe ?

Au milieu du 16e siècle, les conquistadors espagnols débarquent aux Pérou et Chili actuels, en quête d’or et d’argent. Ils y découvrent également la pomme de terre, qu’ils ramènent en Europe.

À l’époque, les famines font rage sur le continent européen. Or, les pommes de terre importées s’avèrent résistantes au gel et faciles à cultiver. La panacée pour nourrir une population en croissance exponentielle.

Tout bien considéré, le véritable trésor que les Espagnols rapportèrent du Nouveau Monde n’est donc pas l’or, mais bien les valeurs nutritives de la pomme de terre. 

Le cultivateur de patates le plus enthousiaste de tous les temps

Facile à cultiver et bon marché, la pomme de terre fut d’abord considérée comme un mets de pauvres. Mais peu à peu, elle conquis aussi les plus nantis.

C’est Antoine Augustin Parmentier (1737 – 1813), pharmacien de son état, qui l’introduisit dans les mœurs alimentaires. Prisonnier de l’armée prussienne, il développa une passion inconsidérée pour la pomme de terre.

De retour au pays, il réussit à organiser un énorme banquet à la cour de Louis XVI à Versailles. Le menu, constitué d’une vingtaine de plats à base de pomme de terre, fit complètement changer les notables d’avis. Et très vite, la pomme de terre conquit tout le pays.

Le roi de France fut tellement séduit qu’il offrit à Parmentier une parcelle de terre près de Paris afin de lui permettre de s’adonner à des expériences sur la culture de son tubercule adoré.

Parmentier écrivit des livres et des pamphlets sur l’objet de sa passion. Bon nombre de plats de pommes de terre portent aujourd’hui son nom. Une ode au cultivateur de patates le plus enthousiaste de tous les temps ! 

Une cousine de la tomate

Tout comme la tomate, l’aubergine et le poivron, la pomme de terre appartient à la famille des solanacées. Son nom latin est « solanum tuberosum », ou plante à tubercules (tuberosa) qui aime le soleil (sol).

Contrairement à ses feuilles, les renflements souterrains des racines ou tubercules, dans lesquels la plante stocke ses réserves alimentaires, sont comestibles et très nutritifs.

Chaque tubercule possède plusieurs bourgeons ou yeux. C’est sur eux que se développeront de nouveaux plants pourvus de tubercules l’année suivante. Le nouveau plant germé se nourrit exclusivement des réserves du tubercule mère. Ce n’est qu’une fois qu’il acquiert des feuilles vertes et assimile la lumière du soleil que le plant devient autonome. 

Instagram @biendecheznous

Newsletter

Envoyez-moi les nouvelles recettes

Recevez chaque semaine nos nouvelles recettes, astuces et concours.
  • Les dernières tendances alimentaires
  • Des recettes de saison
  • Des tuyaux de cuisson pratiques
  • Concours et évènements

Restez au courant

Ne ratez aucune nouvelle recette

Abonnez-vous à notre newsletter bimensuelle et recevez toutes nos recettes de saison, astuces culinaires et concours dans votre boîte mail.

En inscrivant votre adresse e-mail et en cliquant sur "inscrivez-moi", vous confirmez avoir pris connaissance de notre déclaration de confidentialité et marquez votre accord.